• La gestion de la ville : le désarroi des politiques

    La beauté, l’équilibre et mieux encore, l’honnêteté d’une réalisation peuvent être le fruit du génie ou du simple talent, ou encore d’un travail consciencieux et sensible».(1) Que ce soit dans les discours des cafés, des réseaux sociaux ou même du président de la République, tous se rejoignent pour dire que «nos villes sont sales»(2) et décrient ce confinement de l’action urbaine…